Tuyau bouffe du jour : le menu dégustation chez Arkaz, San Sebastian (Espagne). Ce restaurant 3 étoiles Michelin et Relais & Châteaux est dirigé en tandem par Juan Mari Arzak et sa fille Elena (Celle-ci a été nommée meilleure femme-chef dans le palmarès The World’s 50 Best Restaurant en 2012, le restaurant, lui est en 8e position au monde). D’abord, il y a cette chaleur et gentillesse de ces 2 chefs. Le restaurant est dirigé par la quatrième génération puisque l’établissement a été bâti par les grands-parents de Juan Mari en 1897. Juan Mari Arzak est un des fondateurs, depuis les années 70, de la nouvelle cuisine basque. Lors du congrès San Sebastian Gastronomika, Elena expliquait qu’elle faisait une cuisine techno-émotionnelle et qu’elle voulait surprendre les clients, proposer une cuisine humoristique. Cela correspond exactement au repas que j’ai eu : des clins d’œil rigolos et des techniques inusités. Elle joue beaucoup avec les textures. Côté plats, j’ai mangé des délicieux amuse-bouches, un cromlech rempli d’oignons, thé et café (voir photos), des sardines et fraises (qui eût cru que ces 2 ingrédients avec une texture similaire ? Idem pour la soupe de maïs et boudin qui était un mélange parfait), un toro (partie ventrale du thon) et un dessert de fruits et chocolat qui s’amuse à recréer une image urbaine.

Le serveur m’a gentiment expliqué que je ne pouvais pas publier les photos des plats que je mangeais et qu’ils me fourniraient leurs photos. Je n’ai donc pas de photo pour tous les plats, mais cela vous donnera une idée.

Quand je lui ai dit que je venais du Québec, Elena m’a parlé de Josée di Stasio qui a fait une émission avec elle et que plusieurs Québécois étaient ensuite venus manger au restaurant. On ne peut pas visionner l’émission, mais voici quand même le descriptif de l’épisode.

Ce tuyau bouffe est publié à la suite d’une invitation d’Arzak et de l‘Office de tourisme d’Espagne.