Pendant cette traversée canadienne, un arrêt de 24 heures dans la même ville est bienvenu. Si l’Alberta est probablement la province la plus différente du Québec (allo tous les clichés !) je suis repartie avec une très bonne impression de leur scène culinaire. Plusieurs endroits intéressants, visiblement de l’$ pour les remplir et des boulangeries françaises qui n’ont rien à envier à celle de Montréal. Ah, pour ceux qui sont septiques, je n’ai vu aucun steak dans les restaurants où je suis allée (mais semble-t-il que le macaroni au fromage est LA tendance et qu’il est sur tous les menus).

Le premier soir, nous avons mangé chez Farm, où assise à une table commune, j’ai fini par parler pendant la moitié de la soirée à ma voisine de droite, une Indienne d’origine qui habite Calgary depuis 36 ans et qui m’a donné sa recette de chai.

 

Les beignes gourmet de haute qualité sont assurément une tendance cette année au Canada. Après deux nouveaux endroits à Vancouver, voici Jelly Modern Doughnuts. Moelleux, frais, avec confiture maison de pêches, du chocolat Valhrona. Bref, ils redonnent des lettres noblesse aux beignes.

 

Le National Beer Hall vaut le détour simplement pour voir son tableau électronique de bières. Comme à l’aéroport, les noms changent toutes les minutes.  On y vend plusieurs bières québécoises dont Dieu du ciel!, Vache Folle, et la Pale Ale de la Brasserie Charlevoix.

 

Aussi, gros coup de cœur pour Boxwood (même propriétaire que River Café). Situé au centre-ville, tout en long, il m’a fait pensé à aux structures de la Brasserie T et du F Bar. Cuisine locale, hyper fraîche, remplie de légumes. J’aime.

 

Finalement, quatre autres adresses dans ces photos.