Pays cosmopolite, on estime que seulement 20 % de toute la population du Qatar est originaire du pays et 80 % provient de l’immigration (qui augmente de 10%/année). Difficile donc trouver une cuisine qatarienne. Elle est principalement perse, libanaise ou encore indienne (principal pays d’immigration).

Après cette première journée à Doha (capitale du Qatar), voici en vrac ce que j’ai appris aujourd’hui :

  • Pays musulman, il est interdit de boire de l’alcool en dehors des hôtels. Les « étrangers-immigrants » peuvent avoir un permis pour en acheter en proportion de leur salaire. Plus ils font de l’argent, plus ils peuvent en acheter.
  • Comme Doha est en pleine explosion, près de 20 % de la ville est construction. Il y a des grues partout !
  • Avant de connaître l’exploitation gazière et pétrolière, l’économie du Qatar était principalement liée à la pêche et aux perles
  • Comme nous avons l’ALÉNA en Amérique du Nord, il existe The Cooperation Council of Arab States of the Golf qui regroupe les 6 pays du golfe Persique
  • Une des activités folkloriques : la course de chameaux
(Pause lecture, des photos de la ville)
[nggallery id=263]
  • Il n’existe aucune terre fertile au Qatar. TOUT ce qui se mange est importé; cela en fonction des aléas des pays voisins. Par exemple, un restaurateur me disait que normalement il importe l’agneau de la Syrie, mais compte de la situation politique là-bas, il doit maintenant l’importer d’Australie
  • Notre guide (Népalais d’origine) nous expliquait aujourd’hui que quand il croise une femme qatarienne, il ne doit pas entrer en contact avec elle. La cheika (princesse du pays, 2e femme du cheik) était présente au match final du Qatar Total Open auquel j’ai assisté aujourd’hui. Quand elle est sortie des estrades, tous les hommes devaient lui tourner le dos pour ne pas la regarder
  • On peut avoir une indication de quel pays viennent les hommes en fonction de la couleur du foulard qu’ils portent
  • J’ai particulièrement aimé ma visite du Souk Waqif. Contrairement à d’autres souks que j’ai visités (dans d’autres pays arabes), les marchands ne harcèlent pas les touristes, l’ambiance est très calme. Pas mal plus agréable !

Des photos du souk Waqif

[nggallery id=262]

 

Et de l’hôtel Sharq Village où je loge (et mange bien!)

[nggallery id=261]

 

Sur la photo principale, deux époques : les anciens bateaux de pêche et les grues à l’arrière.

Ce billet est écrit à la suite d’une invitation de Qatar Airways et de Sharq Village