Tuyau bouffe du jour : la feuille de vigne déconstruite du nouveau restaurant Arëm (1619b William, Montréal (514) 846-1234). C’était l’ouverture médiatique hier du restaurant et à l’image de son chef, nous avons été accueillit dans le grand faste que les Moyen-Orientaux peuvent offrir. Il faut dire que le lieu ne ressemble pas à un resto typique montréalais. Le chef propriétaire Reza Azarpoor, iranien d’origine, a étudié le design d’intérieur et l’architecture. Beaucoup des éléments de la décoration ont été faits à la main directement en Turquie. Dj, danseurs, on est en dans une ambiance de fête. Je me sentais ailleurs, comme si j’étais à New York.

[nggallery id=459]

 

J’ai bien aimé ce que l’on nous a servi, cette cuisine ottomane avec une touche moléculaire pour chacun des plats. C’est assurément différent de ce que l’on retrouve habituellement en ville, mais attention : pour vivre cette expérience, il n’y a qu’un menu dégustation (avec option agneau, viande, volaille ou végétarien) qui est offert et pour 7 services et il est au coût de 150 $ (avant taxes, service et… alcool !). On peut aussi y aller en menu cocktail ou brunch (avec de plus petites bouchées) pour 80$. Donc, oui, c’est bien de l’essayer, mais est-ce qu’à long terme, il y a un marché assez grand pour ce type d’établissements à Montréal? C’est quand même plus cher que le menu dégustation du Toqué ! alors que le chef n’est pas connu. L’avenir nous le dira.