Cela faisait 21 ans que je n’y étais pas retournée. La dernière fois, je sortais de l’adolescence et j’avais mon sac sur le dos. J’étais partie trois mois en Italie pour apprendre la langue, apprendre sur le pays et apprendre sur la femme que je devenais. J’avais passé un mois en Sicile où j’ai rencontré des gens qui sont devenus une deuxième famille. J’ai bourlingué des îles Éoliennes à Palerme, j’ai vécu dans mes tripes cette île qui est entre l’Italie et l’Afrique, entre la modernité et le passé. Une île profondément méditerranéenne.

20161030_045143_HDR

 

Et j’y suis retournée pour la première fois en octobre dernier. Dix jours uniquement consacrés à la partie baroque sicilienne (le sud-est). Voici mes tuyaux bouffe.

Syracuse

Si vous habitez sur l’île d’Ortigia, il n’y a pas beaucoup de choix non-touristiques. Un peu comme le Vieux-Québec, ce n’est pas là que la majorité des habitants se restaurent. Je ne donne pas beaucoup d’adresses, parce que j’ai été plusieurs fois franchement déçue, mais il y a quand même quelques endroits corrects.

Locanda del Collegio avec une terrasse sur une petite rue tranquille

-Il peut faire très chaud l’été. Pour se rafraîchir, il y a des popsicles faits avec des fruits Stecco Nature (Via Roma, 41)

– Mais la meilleure glace demeure chez Belfiore juste après le pont d’Ortigia. Un Bolognais qui fait des glaces exceptionnelles.

20161025_064043

Glaces Belfiore à Syracuse

 

-Si votre budget le permet, l’Antico Hotel Roma 1880, on y dort bien et on y propose un buffet déjeuner très intéressant (et on sait que le petit-dej ce n’est pas la grande force des Italiens…) En plus on le prend sur une jolie terrasse sur la place derrière le Dôme.

 

Noto

-Pour un lunch rapide, deux options : Picnic (Via Corrado Nicolaci, 1) qui vend salades et smoothies (des légumes crus en Italie, yééé!)

-Pour de bons sandwichs, Sabbinirica (Corso Vittorio Emanuele, 93)

20161029_061403

Les fromages « baroques »

 

Ragusa

Cette ville est bien connue pour son chocolat. On le consomme encore comme faisaient les Aztèques avec une fabrication à froid qui exclut la phase du concassage. Résultat très poudreux et très fort en bouche. Je n’étais pas certaine du résultat, mais pour l’essayer il y a une boutique Antica dolceria Bonajuto, une institution à Ragusa.

-Aussi l’Osteria dei Sapori (Corso Umberto I, 228) propose une cuisine régionale pas mal non plus (même si le menu est traduit en 4 langues…)

20161028_070411

L’impressionnante Ragusa

 

Scicli

Beaucoup aimé cet endroit qui passe souvent inaperçu dans les guides de voyage. Petite ville, jolie ambiance à l’heure de la passeggiata, c’est aussi là que j’y ai mangé ma meilleure pizza du voyage.

-Purra Folia, vraiment des pizzas exceptionnelles avec un immense choix. Au deuxième étage sur la Piazza Busacca.

-Sinon, pour découvrir les spécialités régionales, La Grotta qui est véritablement dans une grotte. Claustrophobes s’abstenir !

Purra folia et ses pizzas mémorables

Purra folia et ses pizzas mémorables

 

Ragusa Ibla

Autre coup de cœur du voyage que cette ancienne ville où l’on aime marcher et se perdre. C’est aussi là que j’y ai mangé mon meilleur repas de tout le voyage.

-Le chef du restaurant Duomo (étoilé Michelin) a sa version bistronomie I Banchi . Boulangerie et pâtisserie à l’entrée, on entre ensuite dans les deux magnifiques salles à manger. Charcuteries maison, pâtes exceptionnelles (à essayer Alla Norma), super desserts. Bref si vous n’avez qu’un seul endroit où manger en Sicile, c’est là!

mer

La surprise du voyage, fin octobre il a fait 25 degrés: nous nous sommes donc retrouvés à la plage!

 

Hébergement : pour découvrir une ancienne ferme et la superstar des vins naturels siciliens, c’est chez les Occhipinti que cela se passe.

Les parents de la vigneronne Ariana Occhipinti ont restauré une ancienne ferme pour en faire un gîte exceptionnel, Baglio Occhipinti. Le papa, un architecte – et super cuisinier – fait d’extraordinaires déjeuners et soupers (faire réservations à l’avance). Le lieu est design, la piscine invitante, et les chambres épurées et confortables. Une belle adresse près de Vittoria. (Attention, le gîte ferme pendant l’hiver).