Tuyau bouffe du jour : l’accord mets/jus du restaurant Van Horne (1268, avenue Van Horne, Montréal, (514) 508-0826). L’idée est de marier des cocktails non alcoolisés à un menu (souvent dégustation, plusieurs services). Bonne chose d’offrir une alternative, à ceux, qui comme moi, boivent peu -ou pas – d’alcool. La proprio du Van Horne me disait qu’elle croyait que c’est le premier restaurant montréalais qui offre un tel accord, mais j’ai vu cette option dans quelques grands restaurants européens (entre autres chez Nerua).

La question ensuite, est-ce que comme pour le vin, le jus associé avec un plat lui donne une autre dimension ? Ce n’était pas le cas au Van Horne hier, mais les combinaisons à boire (céleri-racine de persil, concombre-fenouil ou eau de fraises) étaient rafraîchissantes et assurément meilleures que ce que je fais dans mon juicer. Très belle initiative de la part du Van Horne. Surtout qu’il vous en coûtera 10 $ pour faire l’accord avec plusieurs plats. Pas mal moins cher que du vin.

J’y étais invitée hier pour célébrer le deuxième anniversaire de l’établissement et souligner l’arrivée du nouveau chef. Si Éloi Dion avait mis la barre haute, John Winter Russell (auparavant au Pastaga) ne déçoit pas. C’est vraiment une très, très bonne adresse en ville.

Le Van Horne proposera aussi un menu dégustation axé sur les légumes chaque dernier dimanche du mois. Là aussi, une idée innovante que l’on ne retrouve pas ailleurs à Montréal.(Premier dimanche végétal le 26 mai)

Voici mon tuyau précédent sur le Van Horne.