Tuyau bouffe du jour : le repas du midi chez Bistro Rosie (1498 Rue Bélanger, Montréal (514) 303-2010) . On l’attendait avec impatience ce restaurant du chef Jérémy Daniel-Six et sa charmante conjointe en salle Sophie Duchastel de Montrouge. Faut dire que le Micro Restaurant La Famille avait fait beaucoup jaser et la qualité était toujours au rendez-vous avec leur 2e établissement Ma’tines.

 

bistro Rosie 3

Saumon grillé, écrasé de pommes de terre, lime, vierge d’olives et couteaux

Je n’ai pas été déçue dans ce nouveau local de Rosemont. Si le soir c’est souvent archiplein, le midi c’est calme avec une belle lumière et des prix doux. J’aime aussi l’idée que l’on peut jouer avec le menu (on peut prendre juste un plat principal ou 2 entrées et un dessert ou juste 2 entrées). Idem pour le vin où il n’y a pas de carte de vins au verre: on vous conseille en fonction de ce que vous mangez et les ouvertures des bouteilles ce jour-là.

 

Bistro Rosie 1

salle à manger toute simple. Si j’ai bien compris, les places au bar ne sont pas réservées et sont pour les walk-in

 

Beaucoup de légumes, de couleurs et une belle acidité dans les assiettes. Les trois plats que j’ai mangés étaient très bons, particulièrement la salade de radicchio, kumquat, cajou, grenade et clémentines. Avec la grenade m’a fait penser à une salade colorée d’Ottolenghi.

 

bistro rosie 2

Endives, ricotta de buflonne, crumble d’amandes

 

Si le soir, 2 services tournent autour de 50 $ (assiettes plus élaborées et coût des produits plus élevés), le midi on peut manger pour autour de 30$. Pour les budgets plus serrés, cela vaut la peine d’y aller un jeudi ou vendredi midi. Fait à noter, on n’accepte pas de pourboire au Bistro Rosie. En contrepartie, les propriétaires paient décemment leurs employés. Belle initiative.