On pourrait qualifier Normand Laprise de grand manitou de la cuisine gastronomique actuelle québécoise. Plusieurs chefs réputés montréalais ont d’abord cuisiné dans ses chaudrons. Normand Laprise s’efforce aussi depuis le début de sa carrière de faire la promotion des produits du terroir québécois en mettant à l’honneur ses producteurs. Pas surprenant de la part d’un homme qui a grandi sur une ferme.

Je suis une fan finie du travail de Laprise. La qualité de produits utilisés, le soin apporté à la présentation et la combinaison parfaite des saveurs dans l’assiette ont fait de chacune de mes visites une expérience inoubliable.

C’est ainsi que je débutais un article écrit récemment sur Toqué! Mon respect pour le chef était grand, mais lorsque j’ai eu la chance de passer une journée avec lui pour des reportages, j’ai aussi découvert un homme gentil, humble et dévoué.

Voici donc quelques photos ainsi que les deux topos.

[nggallery id=7]