Vienne, un petit 48 heures et me voilà séduite ! Ville romantique, mais surtout gourmande pour une fana de dessert comme moi.

Voici donc mes recommandations :

  • Pour un dessert ou une part de Sachertorte la pâtisserie Demel fondée en 1786. Touristique, bien sûr, mais vraiment bien. Commandé 4 desserts. La serveuse me regarde en insinuant que c’est beaucoup pour une seule personne. Je lui ai répondu que c’était un des rêves de ma vie et j’ai versé une larme. Ho oui, vous pouvez rire de moi.

[nggallery id=348]

 

[nggallery id=352]
  • Pour un Wiener schnitzel (quand même le plat typique de la ville), Gasthaus zu den 3 Hacken. Plusieurs spécialités et moins touristique que les restaurants Figmüller ou Platchutta.

[nggallery id=350]

 

  • Pour un bistro de quartier, le Gasthaus Poschl. Il y aussi une superbe terrasse sur un square tranquille. À manger, une autre spécialité le tafelspitz (bœuf bouilli servi avec rösti) et leur dessert Othello

[nggallery id=349]

 

  • Même s’il est plus marché public que fermier, il est sympa de déambuler au marché de Naschmarkt. On retrouve, entre autres, plusieurs terrasses pour prendre une bière.

[nggallery id=351]

 

  • Si votre budget vous le permet (et que vous réussissez à obtenir une réservation !) le restaurant Steirereck dont je vous ai parlé plus tôt cette semaine vaut vraiment la peine.

[nggallery id=346]

 

  • En terminant, si vous cherchez un hôtel, j’ai bien aimé le Aviano Pension House. Pouvait pas être plus central !

Sur la photo principale, l’impressionante salle à manger du Musée Kunst Historisches.