Mise à jour 23 mai 2017

Voilà maintenant 5 ans que je vais à Kauai. En plus des tuyaux bouffe plus bas, je vous partage en vrac mes bonnes adresses.

-D’abord il y a ce kombucha extraordinaire que je bois quotidiennement quand je suis là-bas. Fait uniquement avec des ingrédients de l’île, à essayer. Kauai Juice CO. Il y a trois adresses à Kauai et on le trouve aussi dans certaines épiceries. Si vous aimez la sauce piquante, leur sauce mangue et ail est à mettre dans vos bagages.

-Pour un repas en famille pour goûter la cuisine hawaïenne sans se casser la tête : le Duke à Lihue. Il fait partie du resort Mariott et est situé devant la plage (publique). Vous pouvez donc faire une pierre deux coups. À noter qu’il y a souvent une file d’attente. Vaut mieux arriver tôt. À goûter là-bas : leur mahi-mahi avec une croûte de panko, noix de macadam (spécialité de l’île) et leur GIGANTESQUE hula pie (sérieusement à 4 on le finit rarement).

-Pour manger comme les Hawaïens un « plate lunch » Mark’s Place Kauai. Attention, vraiment un horaire pour les ouvriers : fermé le w-e et la semaine ferme à 20h.

-Il y a plusieurs marchés fermiers sur l’île. Les plus intéressants (moins touristiques) ceux d’Hanalei et Kapa’a (une fois semaine/ à vérifier quel jour sur place)

huki

Les fabuleux raviolis du restaurant Hukilau Lanai à Kapa’a.

 

Je réside toujours à Kapa’a, voici donc quelques coups de cœur. Pour un resto chic, le meilleur selon moi sur l’île : le Hukilau Lanai. Belle terrasse, portions plus que généreuses, à essayer absolument leur raviolis aux patates douces et fromage feta et citronelle. Si ce resto était à Montréal, j’en mangerais toutes les semaines. Voici mes autres adresses préférées à Kapa’a

  • Un des rares endroits où l’on rencontre que des « locaux » Tiki Tacos . Délicieux et pas cher (rare à Hawaï!)
  • Pour manger un « plate lunch » à Kapa’a, Pono Market. Pas vraiment de place pour manger sur place. À emporter.
  • Nouveau de 2016, il y a Local Kauai qui était bien pour vraiment découvrir les produits de l’île.
  • Si vous allez vers la pointe nord de l’île pour quelques jours et que vous pourrez cuisiner, je vous propose faire votre épicerie avant de vous rendre. Parce que si le panier d’épicerie est $$ à Kauai, l’épicerie de Princeville bat tous les records. (D’ailleurs, je suis absolument contre au Canada, mais faire son épicerie au Costco à Lihue n’est pas une mauvaise idée. Il y a une grande sélection de produits bios. Votre carte de membre canadienne est acceptée).

Et finalement,  si vous êtes adepte de yoga, le Yoga Hanalei studio est bien.

 

Billet original publié le 18 mars 2012.

Je viens d’arriver en Argentine. Avant de commencer à vous bombarder avec mes impressions de Buenos Aires (avec laquelle il y a certainement quelques affinités…), je me suis rendue compte que je n’avais pas encore résumé mon dernier voyage. Voici donc des infos sur Hawaï.

Je suis partie à Hawaï en novembre dernier sans attente. Pour être honnête, un peu à reculons. Pourquoi faire 27 heures de voyage pour se retrouver aux États-Unis? Après deux semaines, changement d’avis. Vlan dans les dents, Miss Kat pleine de préjugés. Cet archipel d’îles est vraiment une destination gastronomique intéressante par son mélange des cultures et la fraîcheur des ingrédients.

J’ai écrit deux articles pour Canoe. Un premier sur la cuisine de l’île de Kauai et un autre sur les fruits d’Hawaï (avec galerie photos des fruits). Aussi une chronique en direct à l’émission La Nuit qui bat (à 15:20).

Voici le résumé de mes tuyaux bouffe:

Le Spam, un élément essentiel de la cuisine d’Hawaï

Le lilikoi et la chiffon pie

La Maudite et la Fin du monde dans un restaurant d’Hawaï (fermé)

Les poulets errants de Kauai

Shave-ice à l’ananas

Salade écorces de melon d’eau confites, fenouil et fromage de chèvre (fermé)

La vue spectaculaire de la Terrasse Makana

Ahi Nori au Mermaid’s Cafe

La laine faite de canne à sucre

Célébrer Thanksgiving à Hawaï

Dès demain, je vous parle de dulche di leche et d’une pâtisserie de Buenos Aires qui s’appelle « Quebec »!