Départ en vélo électrique, en direction de Bern, capitale de la Suisse. Encore une fois, paysages bucoliques et respect total des automobilistes envers les cyclistes. Nous nous sommes arrêtés en pleine campagne pour jouer à un jeu traditionnel suisse, le hornussen. Un mélange de baseball, golf, avec un lancer du poids avec une grande baguette (je ne deviendrais pas championne nationale!). On a aussi mangé un BBQ sur place avec la famille qui possède le terrain. Intéressant de constater l’influence des pays voisins dans la table : salade caprese (Italie) saucisse (Allemagne) et sauce française.

[nggallery id=329]

 

Berne, dont le symbole est l’ours, offre plusieurs clins d’œil à l’animal, y compris de vrais ours. Depuis 500 ans, les habitants peuvent voir les animaux dans la ville. C’est une charmante ville, où un peu comme le Vieux-Québec, tout se fait tout à pied.

[nggallery id=330]

 

Visite aussi de la Pâtisserie Tschirren ouverte depuis 1919, près du Musée Einsten. Ils vendent des croissants « mabrés » avec de la crème.

[nggallery id=331]

 

La visite s’est terminée au Jardin des roses qui offre une vue spectaculaire sur la ville de Berne (photo principale). Vendredi soir, une des premières journées chaudes d’été pour les Bernois, les gens affluaient au parc avec les enfants, piques-nique et jeux. Super ambiance. Nous nous sommes assis à la terrasse du restaurant Rosengartden avec toujours cette vue spectaculaire.

[nggallery id=332]

 

Le dodo à l’hôtel Allegro, moderne juste de l’autre côté du pont près de la tour de l’horloge. Rarement vu un déjeuner aussi complet. J’ai compté 90 items disponibles : de graines de citrouilles, en passant par 8 pains différents et 3 moutardes. Impressionnant! Ils ont même « adopté » une vache qui leur fait du fromage (voir photos).

[nggallery id=333]

 

Ce billet est écrit à la suite d’une invitation de la compagnie aérienne Swiss et de Tourisme Suisse.