Tuyau bouffe du jour : le jambon ibérique de Bellota Joselito. Les porcs sont nourris uniquement de glands de chêne, ce qui donne un goût plus sucré que salé à ce jambon. Le gras est translucide et est considéré comme un « bon gras » avec des propriétés semblables à l’huile d’olive. Les jambons sont laissés un minimum de trois ans en cave avant d’être vendus. Seulement 4 000 porcs sont élevés par année. Il existe une vingtaine de producteurs de jambon qui nourrissent leurs animaux de glands de chêne en Espagne, mais il n’y a que Joselito qui millésime ses viandes (comme les vins). Présentés comme des bijoux, ils se vendent jusqu’à 2 500 $/pièce. Assurément le meilleur jambon que j’ai mangé de ma vie. Il n’est pas « élastique » comme un mauvais prosciutto, et on dirait presque il est laqué au sirop d’érable tellement il est sucré. On m’a dit qu’il serait prochainement distribué au Canada (2013).

[nggallery id=212]

 

Voici les cochons en question.

 

Ce tuyau bouffe est publié à la suite d’une invitation de San Sebastian Gastronomika et l‘Office de tourisme d’Espagne.