La formule brunch du Barbounya

La formule brunch du Barbounya

Tuyau bouffe du jour : la formule brunch du Barbounya (234 Laurier Ouest, Montréal, 514-439-8858). Servie le samedi et dimanche, on reprend ici la formule à succès du brunch auparavant offert au restaurant Su (même chef propriétaire). On offre donc en premier service des accompagnements turcs comme le kaymak et miel (délicieux fromage qui ressemble un peu au mascarpone), tomates et ricotta, une tartinade de noisettes incroyable. On choisit ensuite un plat principal. Les saucisses à l’agneau, pois chiches et yaourt créaient une belle harmonie et le pain doré choco-tahini change assurément de la version traditionnelle. Tout cela pour 25$.

 

 

 

 

 

 

 

J’avais déjà bien aimé mon expérience au Barbounya pour le souper (vous pouvez lire mon billet Le Barbounya), mais le brunch m’a encore + plu ! À garder en tête pour votre prochain brunch.

 

 

Le brunch des Anciens Combattants au Toqué!

Le brunch des Anciens Combattants au Toqué!

Le festival Montréal en lumière 2014 se termine aujourd’hui et j’ai eu le plaisir de manger hier au Toqué! pour le brunch des Anciens Combattants. Normand Laprise recevait dans sa cuisines 4 de ses anciens et travaillait pour la dernière fois avec Charles-Antoine Crête, son complice depuis 14 ans.

[nggallery id=465]

 

En cuisine, il y avait :

  • Cheryl Johnson (qui ouvrira un restaurant prochainement avec C-A Crête. À été en cuisine au Toqué! de 2001-2012)
  • Mehdi Brunet Benkritly (actuellement à New York aux commandes de Chez Sardine, isakaya)
  • Guillaume Sylvestre (maintenant réalisateur)
  • Hugue Dufour (Maintenant à New York chez M.Wells, était au Toqué! en 1998)

Comme l’an passé, j’ai beaucoup aimé être au Toqué! pour le brunch. Il y avait famille, enfants, un peu de chaos et une ambiance joyeuse en cuisine.

Quand je suis partie, il restait un service et ensuite le party était prévu avec plein d’autres collaborateurs qui avaient aussi déjà officié au Toqué! D’ailleurs, pour connaître la généalogie des chefs montréalais, je vous invite à lire l’excellent article d’Ève Dumas.

Ce billet a été écrit à la suite d’une invitation de Montréal en lumière.

La crêpe « complète » de Crêpanita du Marché

La crêpe « complète » de Crêpanita du Marché

Tuyau bouffe du jour : la crêpe « complète » de Crêpanita du Marché (1125 Ontario Est, Montréal, (514) 508-6898). Située à l’extérieur du Marché St-Jacques, cette crêperie sympathique est tenue par des nouveaux propriétaires. Un vrai Breton, Erwan Gire, et sa conjointe Chloë Trihan. Délicieuses crêpes de sarrasin ou froment, j’ai beaucoup aimé la « complète ». Habituellement pas friande des œufs coulants, ici c’était parfait pour se mêler au jambon et fromage.

Le soleil entre à plein dans le tout petit local, le Nutella est maison, la boîte de conserve de sirop d’érable directement posée sur la table et quelques autres gourmandises bretonnes sont sur le comptoir. Le proprio m’expliquait que 75% de sa clientèle est d’origine française. Québécois de souche, vous boudez les crêpes ? Vous ne devriez pas!

[nggallery id=435]

 

On y proposera prochainement des brunchs. À essayer aussi, leur jus d’hibiscus. 

 

Gnocchis à la courge, ricotta vieillie fumée et graines de pavot du nouveau Bistro Barcola

Gnocchis à la courge, ricotta vieillie fumée et graines de pavot du nouveau Bistro Barcola

Tuyau bouffe du jour : les gnocchis à la courge, ricotta vieillie fumée, sauge et graines de pavot du nouveau Bistro Barcola (5607 Avenue du Parc  (438) 384-1112). Le chef, Fabrizio Caprioli, a longtemps travaillé au Buena Notte avant d’aller à Paris est originaire de Trieste (Nord-Est de l’Italie).

[nggallery id=434]

 

Si les gnocchis aux pommes de terre m’ont toujours laissée indifférente, ceux à la ricotta (par exemple de Graziella ou Ludger ) sont bons, mais riches et donc jamais plus que pour une entrée. Mais la courge, par contre, ça rentre tout seul. C’est la seule chose que j’y ai mangée, mais c’était délicieux. M’a assurément donné envie d’y retourner. Ils font d’ailleurs des brunchs le week-end et prochainement des 5 à 7 (aperitivo) avec une grande variété de Prosecco. Bref, on est en Italie!!

 

Ce tuyau a été écrit à la suite d’une invitation de Barcola.

 

L’omelette au Mont Vully et poireaux braisés du nouveau Lili Co

L’omelette au Mont Vully et poireaux braisés du nouveau Lili Co

Tuyau bouffe du jour : l’omelette au Mont Vully, poireaux braisés et pain de chez Guillaume du nouveau restaurant Lili Co (4650 Mentana, Montréal (514) 507-7278). De passage pour le brunch dimanche dernier dans ce qui était l’ancien Bienville, bien aimé la nouvelle déco de ce petit endroit, la chaleur et rapidité du service. Mon omelette bien bonne, vaudra que j’y retourne pour le souper.

[nggallery id=430]

 

À noter que le resto est ouvert tous les soirs de semaine (mais pas le samedi + dimanche), et ouvert les 2 jours de fin de semaine pour le brunch. À ma question : « Pourquoi 7 jours sur 7 » pour le jeune couple propriétaire (dont la blogueuse d’Obsessions gourmandes) ? Pour rejoindre aussi les gens du monde de la restauration qui souvent ne travaillent pas le lundi ou mardi. En espérant que nos vaillant propriétaires  ne s’essoufflent pas !

 

Le choix du chef du nouveau restaurant (brunch) La Récolte

Le choix du chef du nouveau restaurant (brunch) La Récolte

Tuyau bouffe du jour : le choix du chef du nouveau restaurant La Récolte  (764 rue Bélanger, Montréal (514) 508-5450). Cet espace est ouvert la fin de semaine pour les brunchs et le soir, à l’occasion d’événements (Ils font aussi traiteur).

J’ai vraiment eu un coup de cœur. Tout est local, bio et savoureux. Devant les suggestions à l’ardoise qui me tentaient toutes plus les unes que les autres, on m’a proposé le choix du chef qui regroupe quelques-uns des plats au menu. Une belle façon de tout découvrir pour 23$ ! (et ne plus rien manger jusqu’au souper!!) Ils ont chaque semaine une option végétarienne.

[nggallery id=405]

Désolée, j’ai oublié de prendre une photo de la salle à manger!

 

Les trois complices (Etienne Huot, Denis Vukmirovic et Lyssa Barrera) ont travaillé auparavant ensemble au Kitchen Gallery. Étienne et Lyssa Barrera sont passés dans les cuisines de Joël Rebuchon et ont traversé le Canada travaillant dans 15 fermes biologiques  avec Wwoof. Des gens sérieux et créatifs derrière les fourneaux!

 

(Sur la photo principale : boulettes végétariennes de kacha (m-i-a-m), chapati, œuf poché à la tomate, patates douces, sauce à la coriandre).