Select Page
Sachère Desserts et sa version du “Deep’N Delicious”

Sachère Desserts et sa version du “Deep’N Delicious”

Tuyau bouffe du jour : le gâteau d’inspiration « Deep’n Delicious de McCain » de la nouvelle  Sachère Desserts (1274 Boul de Maisonneuve E, Montréal, (514) 377-4935). Mamma mia que c’est bon ce dessert quand s’est fait avec du vrai beurre, sans produits industriels. Dense, gras, sucré, tout ce que l’on souhaite d’un gâteau se retrouve dans ce contenant en aluminium.

 

sachere 3 sachere 4

 

La propriétaire et fondatrice de l’endroit, Sonya Sammut, occupait déjà le local depuis plus d’un an et préparait uniquement des desserts pour la restauration. La partie avant de l’endroit était donc fermée au public. Bonne idée d’en avoir fait un petit café où l’on peut venir grignoter une douceur le matin ou en après-midi. Elle peut aussi faire des desserts pour des mariages, événements ou des verrines.  Ce magnifique gâteau coûte 10$ et vous le prenez pour emporter.

 

sachere 6

Le petit coin café à l’avant.

sachere 2

Le gâteau forêt-noir a occupé une place importante dans mon enfance, je n’avais pas le choix, que d’y goûter… même si c’était pour mon petit-déjeûner. Très bon.

 

Cabane à sucre à la Microbrasserie Brouërie Sutton

Cabane à sucre à la Microbrasserie Brouërie Sutton

Tuyau bouffe du jour : le menu POPUP Cabane à sucre présenté pour deux fins de semaine à la Microbrasserie Brouërie Sutton (27 Rue Principale Sud, Sutton, 450 538-0005). Pour l’occasion, la salle à manger été transformée en mode « cabane à sucre » avec du carreauté, des tables en bois et des contenants de sirop d’érable devant les assiettes. Dehors on y sert la tire sur neige et on peut même faire un tour de calèche si la météo le permet.

 

20180225_112552

Endives, jambon, sauce mornay au fromage de l’Île-aux-Grues

20180225_112613

Délicieuse saucisse maison avec un cresson craquant pour casser tout ce sucre/gras/miammiam

 

Au menu du chef Emmanuel Langevin (auparavant au Taverne Dominium et Cabane du Pied de cochon), plusieurs items intéressants. Il y a évidemment beaucoup de plats sucrés, mais aussi quelques salés comme les endives-jambon-sauce mornay ou l’omelette poireaux-fromage. Bien aimé l’échine de porc braisé cuit avec la bière Porter Iroquois et les spätzles maison.

20180225_115151

L’échiné de porc avec pommes de terres et légumes racines rôtis.

 

Le plateau de desserts est varié avec ses quatre desserts. Un gros plus pour le nougat glacé aux noix qui nous donne l’impression de nous « rafraîchir » après autant de bombance.

 

20180225_122932

Beignets de pommes, nougat glacé aux noix, guimauve à l’érable avec quart-quarts

 

Comme nous sommes dans une microbrasserie, la bière est évidemment à l’honneur autant dans les plats que dans les verres. Pour 12$ supplémentaires (le menu est 35$) vous avez droit trois verres de bières brassés pour l’occasion. Aussi, le soir il y a des musiciens traditionnels pour brasser la baraque.

20180225_115314

Spätzles et schnitzels

 

Puisque c’est un « popup », le menu sera servi une dernière fois la fin de semaine prochaine (vendredi 2 mars 19h et le samedi et dimanche à 11h, 14h, 16h et 19h). Bonne cabane!

 

Ce tuyau bouffe a été rédigé à la suite d’une invitation de la Brouërie.

 

 

Nutella maison

Nutella maison

Ah là là, Nutella tu es si addictif que tu pousses les gens à la folie!

Hier en France, alors que des supermarchés avaient mis en vente le pot de crème de noisettes à 70% de rabais (passant de 4,50€  à 1,40€), les clients ont perdu la boule et plusieurs émeutes ont éclaté.

 

 

Quand on connaît le contenu de ce pot, on peut se poser la question si on ne pourrait pas en faire un plus santé.

 

nutella sucre

Photo prise sur le site de Business Insider

 

Eureka! Josée Blanchette dans son livre Je ne sais pas pondre l’œuf, mais je sais quand il est pourri, propose sa recette Tartinade miam miam choco, elle-même inspirée d’une recette de Rosemary Tiklé. On y retrouve, entre autres, du beurre de noisettes, du lait de soya et des noisettes crues.

Je dois vous dire que sans hésitation, cela a été la meilleure chose que j’ai mangée en 2017. Oui, oui. Vous connaissez mon goût pour les desserts, le pot de 500ml est disparu en 24h. Je l’avais congelé en plusieurs petits pots qui sont tous ressortis du congélateur en le temps de le dire. WOW, c’est tellement meilleur que l’original!

Forte de cette expérience, quand Prana gentiment offert de commander des produits en ligne, je me suis dit que je devais goûter leur beurre de noisettes biologiques. Re-bam! Au coût de 43$ pour un kilo, il est importé directement d’Italie et il vaut chaque cent.  Il est tellement bon que j’incorpore simplement du cacao et un peu de sirop d’érable et bingo, j’ai un Nutella maison incroyable.

 

prana

Tous les produits qui m’ont été offerts par Prana. Les cajous et pacanes sont aussi de très grande qualité.

 

Bref, pas de raison de se bousculer pour l’original, mais dépêchez-vous de goûter à ce beurre de noisettes!

 

Crédit de la photo : Alex Farnum prise sur le site de Splendid Table (une fantastique émission de radio à écouter en podcast).

 

Restaurant Fieldstone et son entrée de poires, radis et millet

Restaurant Fieldstone et son entrée de poires, radis et millet

Tuyau bouffe du jour : l’entrée de poires, radis, et millet soufflé du nouveau restaurant Fieldstone (5427 Boul St-Laurent, Montréal, (438) 387-7197). Ce sont trois amis (dont le chef Chanthy Yen) qui se sont rencontrés à Vancouver et ont ouvert ce lieu créatif. La plus grande force de cet établissement ? Une cuisine métissée de plusieurs origines (Cambodge, Espagne, Mexique). Cette assiette de poires et radis était délicieuse et rafraichissante. Intéressant de voir du radis noir cuisiné pour son goût alors qu’on le consomme habituellement pour des… troubles digestifs.

fieldstone 3

 

Aliments que l’on apprête rarement à Montréal, nouvelles recettes (qui a déjà mangé un cari cambodgien?) combinaisons originales, c’est une super adresse pour faire des découvertes.

fieldstone 5

Tartare de betteraves fumées avec pollen d’abeille et graines de tournesol

fieldstone 6

Boeuf au charbon et chimichurri

À noter que le restaurant n’offre que des menus dégustations (une super aubaine). 3 services pour 35$, 5 services pour 45$ et 8 services pour 60$. Pour la qualité de ce qu’il y a dans l’assiette, j’imagine que les prix monteront bientôt, donc allez-y prochainement!

 

fieldstone 9

glace de dulce de leche et meringue sarrasin

 

 

Café Bazin, gnocchis et pâtisseries

Café Bazin, gnocchis et pâtisseries

Tuyau bouffe du jour : les gnocchis à la parisienne du nouveau Café Bazin (380 avenue Victoria, Montréal, (438) 387-3070). Adjacent au restaurant Park (et partenaire avec Antonio Park), le chef Bertrand Bazin (ex 357C) s’occupe du sucré pendant que Takeshi Horinoue (Lavenderia) prend soin du salé… mais particulièrement soin des gnocchis! Ce chef est si reconnu pour ces petites boules de pâtes que son nom sur Instagram est @takagnocchi !

 

cafe bazin 3

On dit souvent que l’on peut juger un chef à la façon dont il fait une omelette. Ces oeufs brouillés étaient aériens et onctueux à la fois.

 

Beaucoup aimé ce nouvel ajout dans Westmount. Ici des classiques de la cuisine française (pensez croque-monsieur, ratatouille, quiche) minutieusement exécutés. Cela inclut les pâtisseries, assurément dans les meilleures qu’offre le Québec.

 

cafe bazin 4

Les quatre desserts que j’ai mangés étaient tous exceptionnels.

 

Je suis trop souvent déçue dans des restaurants qui se qualifient de cuisine française (incluant en France malheureusement). Mais quand elle est parfaitement réalisée, cela m’a rappelé que cette cuisine a tout pour plaire.

Cafe bazin

Joli lieu, beaucoup aimé ces luminaires et la petite terrasse à l’avant

 

À voir aussi cette vidéo mise sur le FB de Café Bazin où M.Bazin met avec beaucoup de précision (et d’équipement!) du glaçage sur leur tartelette choco.

 

Les délices de Libertine Bakehouse

Les délices de Libertine Bakehouse

Tuyau bouffe du jour : ex-acquo le cannelé et l’éclair au miso de la nouvelle pâtisserie Libertine Bakehouse (806 Avenue Atwater, Montréal, (514) 379-3109). Attention : en entrant dans cette pâtisserie, on réalise bien assez vite que nous sommes aux antipodes du mauvais millefeuille ou de l’ennuyante tartelette aux fraises. Créativité, précision et surtout choix des produits sont le succès de cet établissement, copropriété de Nick Kemball. Il faut dire que ce dernier a déjà été chef-patissier chez Toqué! et sous-chef chez Patrice Pâtissier. On peut difficilement avoir un meilleur cv. Et d’avoir travaillé avec les grands, cela paraît.

libertine bakery 2

Éclair au chocolat-miso

Le cannelé au rhum Barbancourt vaut à lui seul le détour de tous les cônes orange de la ville. L’éclair au chocolat relevé par le miso (quelle bonne idée: ajoute texture et sel) est aussi excellent . Et finalement la brioche sucrée est en fait mi-brioche, mi-kouign amann. Bonne idée. (photo principale avec le saint-honoré aux fruits)

À gauche: tarte banane, pacanes, piment. À droite: flan de riz, pistaches, pommes vertes

À gauche: tarte banane, pacanes, piment. À droite: flan de riz, pistaches, pommes vertes

 

Dès la semaine prochaine, on y offrira des lunchs. Je compte bien y retourner incessamment. À noter que la pâtisserie est ouverte uniquement du jeudi au lundi.

libertine bakery 3

 

Dès la semaine prochaine, on y offrira des lunchs. Je compte bien y retourner incessamment. À noter que la pâtisserie est ouverte uniquement du jeudi au lundi.