Select Page
Voyager en français avec CorridorCanada

Voyager en français avec CorridorCanada

Ce billet est commandité par CorridorCanada.

En 2005 et 2006, j’ai animé une émission qui s’appelait Art Circuit (diffusée à Radio-Canada et RDI) et qui avait pour mandat de faire découvrir des artistes francophones à l’extérieur du Québec. Je me suis donc promenée d’Halifax à Sudbury en passant par Winnipeg et Edmonton. Chaque fois, j’étais ébahie devant la force de la communauté francophone, son énergie déployée à rester bien vivante. J’ai eu la chance d’interviewer Jean-Marc Dalpé, Antonine Maillet, des comédiens du Festival des voyageurs et même la mascotte du Festival des sucres de Calgary ! Cette expérience me suit encore aujourd’hui et quand je fais de la radio à Ici Radio-Canada Première, je pense toujours à ces auditeurs qui nous écoutent d’un océan à l’autre.

Capture d’écran 2018-07-01 à 08.57.48

 

Lorsqu’on m’a approchée pour que j’écrive un billet à propos de  CorridorCanada.ca, j’ai tout de suite été emballée. Ce nouveau site du gouvernement canadien répertorie plus de 150 lieux, activités, expériences où l’on peut être servi en français dans toutes les provinces et territoires. C’est toujours un grand plaisir pour moi quand je voyage dans le Canada anglais et que j’entends des gens parler français. Plus fort que moi, je tends l’oreille et je fais la conversation. D’avoir un site (et une application mobile) qui permet de choisir à l’avance des destinations où l’on pourra être servi en français ou du moins y trouver de la documentation dans la langue de Molière, c’est précieux. Vous pouvez même ajouter des favoris pour vous créer un itinéraire. En ces temps où plusieurs se questionnent sur leur envie de visiter les É-U (pour des raisons politiques ou de taux de change), toujours une bonne idée de découvrir de nouveaux coins de pays. Je pense aussi à des parents de mes amis qui ne parlent tous simplement pas l’anglais, mais qui ont quand même envie d’aller en Ontario ou dans les provinces maritimes, c’est une bonne ressource à leur référer.

 

Roma, historic Acadian Site, Prince Edward Island

Roma, site historique acadien, Île-du-Prince-Édouard

 

On peut aussi simplement s’amuser à naviguer dans la section Où aller pour apprendre plus sur la francophonie canadienne. Par exemple, je n’avais aucune idée que français est l’une des onze langues officielles des Territoires du Nord-Ouest, avec l’anglais et neuf langues autochtones ou que les Fransaskois sont 17 735 et représentent 1,6 % de la population de la Saskatchewan (dont beaucoup sont des Métis).  Les contenus du site ont été développés par la Chaire de recherche en patrimoine ethnologique de l’Université Laval.

beaux vendredis

Les Beaux vendredis en Nouvelle-Écosse

 

Évidemment, vous connaissez la gourmande en moi, j’ai d’abord regardé l’onglet Gastronomie et Agrotourisme. C’est dangereux, là je veux juste partir en vacances pour aller explorer plein d’endroits. Par exemple,  Les beaux vendredis en Nouvelle-Écosse où chaque vendredi de l’été, les gens se rassemblent dans un parc d’un village en Nouvelle-Écosse pour manger des fruits de mer ou à l’Île-du-Prince-Édouard où l’on peut déguster des repas inspirés de l’alimentation du 18e siècle sur lieu historique national Roma à Trois-Rivières (ben oui, il y a une ville qui s’appelle Trois-Rivières (Three Rivers) à l’I-P-E !)

 

morue roma

Apprendre à cuisiner comme au 18e siècle

On en entend peu parler au Québec, mais je sais qu’en Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique, les écoles primaires et secondaires qui offrent leurs parcours académiques en français (French Immersion) sont ultra-populaires. En espérant que tous ces jeunes qui ont à cœur de parler français garderont notre langue bien vivante partout au pays.

Le Corridor est mis en œuvre par le Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE Canada), dont la mission est de favoriser le développement économique des communautés francophones et acadienne du Canada.

10 meilleurs tuyaux bouffe de 2013 et les 12 plus singuliers

10 meilleurs tuyaux bouffe de 2013 et les 12 plus singuliers

J’ai publié plus tôt cette semaine ma liste des 5 meilleurs nouveaux restaurants à Montréal en 2013. Avec plus de 220 billets rédigés cette année, mes différents contrats ont aussi alimenté ce site. Comme blogueuse pour Montréal en lumière, j’ai eu la chance d’approfondir mes connaissances sur la cuisine argentine et celle de Philadelphie. Comme blogueuse pour Coup de Pouce, j’ai parcouru 4 régions du Québec afin de dénicher les meilleurs tuyaux bouffe ( Charlevoix, Gaspésie, Bas-Saint-Laurent, Îles-de-la-Madeleine).  La première partie de l’année a aussi été faste en voyages à l’extérieur de la province (Suisse, Seattle, Croisière du Ponant de Venise à Istanbul, Hongrie, Autriche, Mexique, Stratford).

Voici les 10 meilleurs tuyaux bouffe 2013. Seul critère: le goût. Un « haaaa » spontané qui surgit à la première bouchée et ma bouche qui salive à nouveau en regardant, des mois plus tard, les photos. (pas d’ordre particulier)

 

Les petits pois du Langdon Hall

 

 

 

 

 

 

 

 

Récapitulatifs des 12 tuyaux les plus singuliers

École des métiers de la restauration et d’hôtellerie de Montréal

 

 

 

 

 

 

 

Et pour les curieux, voici les 5 billets les + lus par les 100 000 visiteurs uniques qui sont venus sur ce blogue depuis le début de l’année:

 

Vous pouvez aussi lire 10 meilleurs tuyaux bouffe de 2012 et les 15 plus singuliers. Sur la photo principale, l’agneau du Steirereck Pogusch Country Inn.

 

Liste Twitter des restaurants montréalais

Liste Twitter des restaurants montréalais

Tuyau bouffe du jour : ma liste Twitter de restaurants montréalais. Elle regroupe plus de 180 restos, camions de bouffe ou de chefs (quand  ils utilisent leur compte perso et aucun compte pour le restaurant). Certains restaurateurs font de très bons usages de ce média social, d’autres ne passent leur temps qu’à pousser leur promo hebdomadaire. Mais cette liste est là pour vous inspirer et pourquoi pas, découvrir de nouveaux endroits.

Cela se peut qu’il manque quelques adresses. Merci de me le signaler dans les commentaires. 

Petit truc: si vous avez un compte Twitter, vous pouvez “suivre” ma liste sans avoir à suivre chacun des membres de la liste. Vous sauverez ainsi beaucoup de temps ! 

Et finalement, pour suivre mon compte Twitter: @katerinerollet

 

De retour à la télé pour Montréalité !

De retour à la télé pour Montréalité !

C’est quand on ne s’y attend plus que cela arrive. Quand on est vraiment passé à autre chose : je retourne à la télévision. J’animerai la nouvelle émission quotidienne Montréalité à MAtv. Une émission sur Montréal, sa vie de quartier, les initiatives communautaires. Bref, un regard trop peu porté à l’écran à l’heure actuelle. C’est ce qui m’a donné envie de revenir parler à une lentille. Des entrevues et du human. (Vous vous demandez ce que j’ai fait auparavant au petit écran? Allez-voir mon démo dans la page Miss Lune)

Mais, chers épicuriens, ne vous inquiétez pas! Je continuerai à vous parler de bouffe sur ce blogue (une animatrice de télé, ça mange quand même 3 repas par jour!) principalement celle de notre chère ville puisque je ne pourrai pas voyager pendant les périodes de tournages. Mais le voyage reprendra probablement dès que les caméras se seront éteintes.

Nous sommes en train de regarder comment les médias sociaux seront aussi de la partie avec cette émission. Nous ne sommes pas en direct, mais pas question que je laisse tomber ce Twitter si addictif.

Si vous ne connaissez pas MAtv ou si vous l’associez encore à Vox, la télé communautaire avec des plantes vertes comme décor, allez-y faire un tour. Ça déménage, c’est pertinent et varié. Bravo à Michel Toussigant, directeur de la programmation pour ce vent de fraîcheur depuis 2 ans.

Voilà, je vous donne donc rendez-vous lundi, le 23 septembre à 11h30 (rediffusion 19h et 23h30). Vous m’en donnerez des nouvelles!

PS Plusieurs me demandent si on pourra voir l’émission sur le web, oui, si vous êtes un abonné de Vidéotron. 

 

Médias sociaux : stars de l’ombre … et Bibi !

Médias sociaux : stars de l’ombre … et Bibi !

Surprise samedi matin en lisant, dans La Presse, un article à propos des stars des réseaux sociaux ! Après avoir souligné Guy A Lepage, Véronique Cloutier ou Dominic Arpin, la  journaliste Nathalie Collard mentionne dans un encart « trois stars de l’ombre » : Marie-Annick BoisvertDaniel Thibault et… moi ! Même si j’investis beaucoup de temps dans les médias sociaux, c’est toujours surprenant/flatteur/gênant d’être choisie. Il y a tellement de gens autour de moi qui font une excellente utilisation des médias sociaux ! Dans mon cas, être animatrice de médias sociaux était la suite logique de ce que j’ai fait à la télé. J’explique souvent dans mes cours à l’INIS ou l’ETS, que discuter sur Twitter, diriger une table ronde, faire une entrevue, c’est le même métier. C’est simplement sur une plate-forme différente avec un langage différent. Revenons à l’article. Il y a aussi une discussion très pertinente à propos des influenceurs et des blogueurs « utilisés » pour promouvoir des marques.  Puisque le sujet est sur la table, je veux réaffirmer qu’on ne me paie JAMAIS pour un tweet ou un tuyau bouffe. On m’invite à l’occasion pour des repas ou des voyages (le cas échéant, je le mentionne), mais je n’ai jamais accepté d’argent pour recommander un restaurant. Je partage mes coups de coeur sur mon blogue, mais c’est complètement gratuit et désintéressé. Ma démarche est authentique et vient vraiment de mon envie de vous partager mes dernières découvertes. Sur ce, bonne lecture et je suis curieuse d’avoir votre avis!

S’il n’y avait qu’un seul restaurant au Québec à faire découvrir à un touriste, lequel serait-il?

S’il n’y avait qu’un seul restaurant au Québec à faire découvrir à un touriste, lequel serait-il?

Afin de célébrer les 2 ans des Tuyaux bouffe (et la publication de 500 billets), j’ai fait un mini-concours où les lecteurs devaient répondre à la question suivante : « S’il n’y avait qu’un seul restaurant au Québec à faire découvrir à un touriste, lequel serait-il? ».

Les réponses sont étonnantes.

D’abord, vous ne partagez vraiment pas la même opinion. Sur 257 participants, 106 restaurants différents ont été mentionnés. Des choix éclectiques : Les 3 Brasseurs, à Park en passant par le Manneken Pis à St-Jean (alors que c’est un restaurant de cuisine belge !?! ).

Surprise : très peu de mentions pour le smoked meat et les bagels (qui sont pourtant des symboles montréalais). Presque aucune mention de poutine (je dois dire que cela me fait plaisir! Peut-on se définir par autre chose que ce ramassis de frites molles ?). Aussi, le restaurant Joe Beef, bien connu à l’étranger et où Tourisme Montréal envoie à l’occasion des journalistes internationaux couvrant la gastronomie montréalaise, n’obtient l’attention que de 4 personnes.

Martin Picard demeure, de loin, votre meilleur ambassadeur : 25 personnes suggèrent son restaurant Au pied de cochon à Montréal et 20 autres sa cabane à sucre.

Ensuite les choix les plus populaires ne sont pas pour les petits budgets : vient Toqué !, le Panache, Club Chasse & Pêche, Europea, Bouillon Bilk et La Tanière (où je ne suis toujours pas allée depuis 2 ans). Le restaurant Quartier Général, est le restaurant « Apportez votre vin » qui obtient le plus de mentions.

Évidemment, il faut prendre à la légère ce sondage maison fait par la firme Rollet, Rollet et Rollet. Mais cela me démontre :

  • On est loin des clichés
  • Martin Picard et sa cuisine rustique sont toujours aussi valorisés
  • J’ai eu l’impression quelques fois que vous mentionniez votre restaurant préféré en oubliant la notion « touristique ». Mais recevoir des gens, c’est aussi leur faire découvrir les endroits que l’on préfère.

Et finalement pour le (la) gagnant (e), comme ce billet était le 560e publié, j’ai choisi le 60e commentaire. C’est donc Camille Ladouceur (une étudiante en design intérieur si je me fie à son FB) qui gagne 500 $ de chèques-cadeaux au restaurant Europea. Vous pouvez voir le restaurant qu’elle a mentionné sur la photo principale.

Merci à tous pour votre participation. M’a donné envie de faire des concours plus souvent! Au plaisir d’échanger avec vous prochainement sur ce blogue.